H/F Thèse CIFRE - Partenariat Labo RDP/Maïsadour Semences

Offre active depuis le 05/01/2018

Présentation de l'entreprise :

Maïsadour Semences, 126 Millions d'euros de CA et 765 salariés, sélectionne et met en marché ses propres semences de maïs, de tournesol et de colza. Sa marque est présente dans près de 40 pays dans le monde. Plus de 50% de ses effectifs sont basés hors de France. C'est également un des principaux producteurs de semences de maïs et de tournesol en Europe.

Maïsadour Semences est une filiale du Groupe Coopératif Maïsadour, 1er groupe coopératif du Sud de la France avec ses 5 600 salariés et son chiffre d'affaires d'1,34 Milliard d'euros. Le Groupe Coopératif Maïsadour est également présent au niveau mondial avec 11,4 % de ses effectifs répartis sur plus de 80 pays.

Descriptif du poste :

Le laboratoire de Reproduction et Développement des Plantes et la société MAÏSADOUR Semences cherchent des candidats pour déposer une demande de bourse CIFRE sur le thème:

Dissection des interactions entre compartiments dans le grain de maïs par technologie CRISPR-Cas

Projet :
Le projet concerne la communication entre les différents compartiments de la graine qui sont l'embryon (la future plante) entouré par l'albumen (tissu nourricier persistant), le nucelle (tissu nourricier temporaire) et le péricarpe (enveloppe). Cette organisation en poupée russe sous-entend que la croissance de l'embryon et de l'albumen, les deux produits de la double fécondation, ne peut pas se faire sans coordination entre les 4 compartiments et que les nutriments produits dans les organes source de la plante doivent passer par les compartiments extérieurs pour arriver à l'albumen et surtout à l'embryon.

Une de nos approches pour élucider les mécanismes moléculaires, cellulaires et biophysiques de cette communication chez le maïs est d'identifier et caractériser des gènes exprimés préférentiellement ou spécifiquement aux interfaces entre les compartiments. Une récente expérience de RNAseq nous a permis de montrer qu'il existe effectivement une fraction de gènes qui ne sont pas exprimés d'une manière uniforme dans le grain, mais dont l'expression est fortement augmentée dans les couches cellulaires proche de l'interface entre compartiments.
Nous proposons d'inactiver une dizaine de ces gènes candidats avec la technologie CRISPR-Cas9 et d'évaluer les mutants obtenues pour des aberrations concernant la morphologie, la taille et la composition en réserves des 4 compartiments. Les gènes candidats seront choisis sur la base d'annotations indiquant un rôle soit dans la nutrition soit dans la signalisation.

Structures d'accueil :
Le laboratoire de Reproduction et Développement des Plantes est une UMR de l'INRA, du CNRS, de l'ENS de Lyon et de l'Université Lyon1 hébergé sur le campus Monod de l'ENS à Lyon-Gerland. Le projet de thèse émane de l'équipe Développement de la Graine (http://www.ens-lyon.fr/RDP/spip.php?rubrique15), où se déroulera la plus grande partie de la thèse sous la direction de Peter ROGOWSKY.

MAÏSADOUR Semences, filiale du Groupe coopératif MAÏSADOUR, est l'entreprise qui recrute le candidat. Une partie des travaux de la thèse se déroulera dans les laboratoires et serres situés à Mont de Marsan, sous la responsabilité du Directeur scientifique, Antoine GAILLARD.

Profil du candidat recherché :

Cet appel s'adresse à la fois à des candidats qui ont déjà un diplôme M2 et à des candidats qui obtiendront leur diplôme M2 à la fin de l'année scolaire 2017-2018. Le dépôt du dossier CIFRE se fera en juin 2018 avec une prise de fonction en novembre 2018.

Référence :

2018MAS/CIFRERDP

Type de contrat :

CDD

Lieu de travail :

69-Rhône

Nombre de poste(s) :

1

Date de début d'activité :

Fin d'année 2018

Durée de la mission :

Thèse CIFRE

Rémunération :

A négocier selon profil

Statut :

ETAM

Formation :

Bac+5 et plus   Bac +5